•  
     
     
     
     
     
     
  •  

    Histoire du Domaine Kursner

    L’histoire de la famille Kursner commence loin des coteaux et des vignes, de l’autre côté de la Sarine où les parents du petit Henri sont agriculteurs. Orphelin très tôt, il vient vivre avec son oncle à St-Prex puis se marie avec une fille de Féchy. C’est donc de cette union que l’histoire du Domaine Kursner commence. La famille sont vignerons depuis 1932.

    Henri achète quelques vignes, 15 parcelles autour de la maison familiale à des paysans du pied du Jura. Malheureusement, rattrapé par le destin, il n’aura pas le temps de lancer toutes ses idées. Sa femme, Elisabeth, doit reprendre seule les rênes de la famille de 4 filles et 1 garçon ainsi que la gestion du terrain agricole, des vignes et du bétail. D’une main de maître, elle conduit ses affaires entre appétits des voisins et pressions des obligations terriennes. Dans les yeux de Willy, son fils, une étincelle de fierté scintille à l’évocation de la vie de cette mère à la grande force de caractère.

     
  •  

    Willy Kursner

    En 1962, Willy Kursner reprend le domaine. Ses ambitions le poussent à développer la réputation du village de Féchy et à y préserver le vignoble. Il s’investit sans compter pour faire reconnaître l’unicité du vignoble de Féchy. Sonner aux portes et convaincre un à un les paysans de sauvegarder leurs terrains ne lui fait pas peur. « Il faut être partout », une vie sociale intense ou le relationnel est au centre, à la vigne comme dans tous les lieux de rencontres.

    Par goût du défi et pour jauger la qualité de son travail de vigneron, il inscrit ses vins à différents concours et remporte en 1976 la première grande médaille d’or de Chasselas. Une consécration qui le laisse fier tout comme quand il évoque ses relations avec la cavalerie militaire ou la réception par le conseil d’Etat à Ljubljana.

     
  •  

    3ème génération

    En 1992, après un apprentissage de caviste et quelques péripéties, Pierre-Yves se sent prêt pour faire perdurer l’héritage familial. Son frère Jean-Luc ne tarde pas à le rejoindre dans son projet. La reprise du domaine par les deux frères commence à se dessiner. Depuis leurs histoires s’apparentent à des épopées pleines d’audaces, de rires et d’aplomb. Faire évoluer le domaine viticole par la force de leurs convictions et de leur passion ainsi qu’avec l’aide des de leur entourage, telle est leur volonté.

     
  •  

    Alliance d’ambition

    En 2019, ils reconsidèrent leurs ambitions et décident de s’allier à Cave de La Côte, cave suisse de cette même année, pour garder la passion au centre du domaine. En unifiant l’avenir du domaine en direction d’un développement, les synergies sont optimisées et les forces décuplées. C’est ainsi que les talents de Rodrigo Banto, œnologue de Cave de la Côte, accompagnent désormais la vinification des vins en étroite collaboration avec Pierre-Yves Kursner. Ce dernier représentant, désormais, à lui seul, la 3éme génération à faire perdurer l’histoire de cette famille de vigneron-encaveur de Féchy.

     

Votre produit a été ajouté au caddie